Le personnage : La précieuse en rafale ! (4ème partie)

Les fameuses précieuses sont celles de Molière, les fameuses « Précieuses ridicules », mais on les rencontre même aujourd’hui dans des grandes entreprises, rien à foutre toute la journée et semer la discorde partout ! Savourez une 4ème partie de l’histoire qui reprend les grandes principes des précieuses ridicules façon corporate d’aujourd’hui 🙂

Pour revivre les moments forts la 1ère partie, 2ème partie et la 3ème partie sont toujours en ligne !

En deux mots : 

« Pourquoi je ne suis pas manager ? »

Un(e) très connu(e) anonyme Tweet

Son journal intime (la suite…)

Un nouveau gros projet venait de se présenter et c’était vraiment LE projet pour le présent et le futur du service. Tout le monde devait s’impliquer. Aronce était vraiment assez rancunière parce qu’elle n’était pas choisie pour mener le projet même si elle estimait qu’elle devait le mener car c’était elle qui « tenait » le service comme on sait. Mais la direction avait choisi une autre personne un peu plus jeune et dynamique qui avait aussi de l’ambition et était prête à travailler. Aronce disait à Eliane que cela n’allait pas durer car la personne choisie avait envie d’avoir plus d’enfants or elle avait terminé avec ses devoirs de mère en ayant trois enfants et en s’étant débarrasser de ses organes pour ne pas en faire plus. Elle estimait alors qu’à la fin du projet la direction allait se retourner vers elle pour mener la maintenance et l’évolution du projet dans le temps. Par contre, elle était vraiment enragée contre les personnes qui avaient choisi la solution à mettre en place et qui chapotaient tout le projet. Le projet était chapoté par deux consultants de haut niveau qui peut-être ne connaissaient pas le métier mais ils étaient très forts en organisation et ils étaient appuyés par la direction pour mettre en place le projet. Aronce les détestait or la pauvre Eliane avait enfin trouvé des alliés organisés pour mettre une fin au manque d’organisation de la part d’Aronce.

Au fur et à mesure que le projet avançait, Aronce devenait de plus en plus paranoïaque, elle avait peur pour sa place et la cible la plus facile était Eliane. Elle lui jetait alors de plus en plus de travail et lui faisait l’amie pour la rassurer. Pour se divertir et rassurer sa personne, Aronce avait organisé une énorme fête pour son anniversaire avec pièce montée et elle avait invité Eliane. Eliane pour la remercier l’avait invitée chez elle et elles avaient passé un super déjeuner avec Aronce assise à la place centrale de la table en compagnie de son fils et d’une autre amie. Pour se calmer elle a même recommencé à prendre des cours de piano. De l’extérieur tout semblait bien entre les deux femmes mais malheureusement la paranoïa de la part d’Aronce avait commencé à gagner du terrain à nouveau car Eliane était considérée de plus en plus aimable par le service mais aussi appréciée par les deux consultants de haut niveau qui chapotaient le projet. Elle voyait qu’Eliane était invitée aux réunions sans elle et elle devenait de plus en plus jalouse. Elle voyait que des sauvegardes journalières étaient faites sur son PC et avait de plus en plus peur pour sa place. Mais elle a pris ses vacances d’été de 4 semaines comme si ne rien était car en France les vacances c’est sacré peu importe les circonstances.

Cette histoire est une œuvre de fiction. Les noms et les personnages sont des produits de l’imagination de l’auteur et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou mortes serait une pure coïncidence.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *