Le personnage : La précieuse en rafale ! (1ère partie)

Les fameuses précieuses sont celles de Molière, les fameuses « Précieuses ridicules », mais même de nos jours on en trouve souvent, spécialement dans des grandes sociétés, rien à foutre et semer la discorde partout ! Savourez une histoire qui reprend les grandes principes des précieuses ridicules façon corporate de nos jours 🙂

En deux mots :

« Pourquoi je ne suis pas manager ? »

Le cadre

Aronce  (nom masculin parfait pour une femme castrée) travaille dans une grande multinationale. Elle y est depuis de nombreuses années et ne croit toujours pas à sa chance car elle a fait des études modestes, pourtant elle se plaint sans cesse car elle déteste son manager et est persuadée qu’elle sera meilleure à sa place. Elle lui fait la guerre sans cesse et sans résultat jusqu’au moment où…

Ses habitudes

Elle est quelqu’un qui boit beaucoup de thé. Toute la journée. C’est vraiment sa tasse de thé et même si sa tasse est « crade » elle adore. Vous pensez peut-être, elle ne lave pas sa tasse… pour qui elle se prend… mais la « craditude » fait un peu partie d’elle. Par exemple, elle a des cheveux longs mais elle les lave qu’une fois par semaine, les laver plus souvent les abiment… Sa solution est de les attacher, comme ça on ne voit pas qu’ils sont sales.

Un autre trait de son caractère est qu’elle adore les bonbons ! C’est bizarre qu’elle mange tant de bonbons à son âge mais elle ne peut pas résister, les bonbons lui apportent du réconfort pendant la journée de travail qui est si « rude » et « dure » avec elle. Elle adore aussi le pop-corn et les burgers mais son pêché mignon sont les cafés gourmands. Eliane lui dit que quand on mange un gâteau il faut assumer et prendre une part normale mais qu’est-ce qu’elle en sait cette Eliane, ce n’est qu’une petite fille comme elle dit Aronce! Elle, elle sait toujours mieux, les cafés gourmands sont le futur même s’ils semblent un peu complexés vu la taille de leurs gâteaux !

Elle a aussi une voiture assez grande mais son mari (qu’elle déteste) veut lui en acheter une nouvelle plus grande. Elle ne comprend pas pourquoi car elle aime sa voiture… Mais ils ont assez d’argent pour se faire plaisir et finalement son mari peut lui acheter une grosse voiture s’il veut et la laisser tranquille. Par contre vous pouvez la reconnaitre de loin ! Elle porte un long manteau rose en plein hiver même si elle est un peu forte et dans la 40ène !

La presieuse en rafale - part 01

Son journal intime

Son plus grand chagrin est qu’elle n’est pas manager même si elle pense qu’elle le mérite. Elle était adjointe dans sa vie et la direction l’a « dégradée » en chef de projet suite à sa grossesse. En plus, ils l’avaient « jetée » dans une DSI, la « pauvre », elle, qui ne connait rien en technique, avec un chef carré et rigide qui lui demandait des comptes rendus de réunions. Elle avait réussi à s’échapper et à basculer côté métier mais ils l’ont « pourchassé ». Ils lui ont imposé un gros projet de bascule technique et elle avait pris une jeune prestataire pour faire le boulot. La jeune prestataire était carrée et avait mené le projet avec son ancien chef qui a pris finalement un peu de pouvoir sur quelques aspects techniques mais le passage de connaissances et la mise en ligne étaient un peu problématiques car la jeune prestataire l’a quittée avant la fin du projet et Aronce était partie en vacances juste après la bascule. Aronce était sure qu’elles avaient fait du bon boulot, d’ailleurs elle essayait de rassurer tout le monde quand les problèmes ont commencé à frapper mais elle était partie en vacances quand même… pour 4 semaines !  
Cette histoire est une œuvre de fiction. Les noms et les personnages sont des produits de l’imagination de l’auteur et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou mortes serait une pure coïncidence.

>> share this <<

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *