Citron confit sucré

Cette recette du citron confit sucré vient du grand Alain Ducasse. Le citron confit en France est utilisé dans les desserts mais il est rarement servi tout seul. Sauf qu’en Grèce il existe toute une famille de desserts aux fruits confits mais qui sont servis dans le sirop et ils sont très-très bons s’ils sont bien faits. Lisez plus de détails dans la petite histoire de la recette en bas de page et utilisez ce dessert soit comme ingrédient soit, ou voire absolument, comme dessert tout seul avec un café serré pour finir votre repas du midi ou pour vous donner un peu de boost le matin ou vers 16h00 🙂

En deux mots :

« Jouer et gagner ne suffit pas. Encore faut-il maitriser son style ».

Réné Lacoste
citron confit sucré
Pour commencer…

difficulté facile
préparation– 10’
cuisson – 20’ + 20’
parts – tant de parts que des tranches quand il est dégusté tout seul ou ~330gr de produit égoutté 

Ingrédients

  • 3 citron moyens, bio de préférence
  • sucre blanc
citron confit sucré

Etapes

  • Lavez les citrons, essuyez-les et zestez-les
  • Coupez les citrons en rondelles d’une épaisseur de 0,5cm et laissez les pépins dessus
  • Chauffez l’eau dans une casserole
  • Ajoutez les citrons et faites-les blanchir dans l’eau bouillante càd faites-les cuire 2’-3’
  • Egouttez-les et faites-les peser pour connaitre leur poids
  • Pesez le même poids en sucre blanc
  • Mettez les citrons dans la casserole avec le moitié du sucre
  • Couvrez-les de l’eau froide
  • Faites confire les citrons à couvert càd faites-les cuire sur feu doux 20’
  • Laissez refroidir
  • Ajoutez le reste du sucre
  • Faites confire à nouveau pendant 20’ à couvert
  • Laissez refroidir
  • Dégustez soit seul avec un peu de sirop et un café soit comme ingrédients dans d’autres recettes comme par exemple dans la recette:

La petite histoire autour de ce plat

Cette recette vient du Grand Alain Ducasse comme elle est présentée dans l’Académie du Goût. Pourtant, ce qui est drôle est qu’en Grèce on fait tout une série de fruits confits dans le sirop qu’on appelle « les desserts de la cuillère » ou glyka tou koutaliou ou γλυκά του κουταλιού en grec. Ils existent plusieurs sortes par exemple la plus classique est celle à la griotte et la région de Pélion (qui est la partie des Centaures) a une grande tradition et réputation à leur fabrication. Il existe même une version avec des châtaignes (*) confites ou des marrons (*) confits mais dans le sirop, qui est très bonne, ou à la carotte ou au melon ou à la pastèque ou à l’orange ou encore au coing.

Traditionnellement, ils sont stockés dans des bocaux en verre.

Ce dessert autrefois existait dans toutes les maisons et il était sorti pour accueillir les invités de l’après-midi et était servi dans des petits plats en verre avec une cuillère et un peu de sirop. Il n’était pas destiné pour les grandes occasions sauf si les invités le réclamaient.

C’était le dessert de tous les jours, fabriqué le plus souvent par la maitresse de la maison afin d’apporter un peu de réconfort avec quelque chose de qualité et sans matières grasses ou pour partager avec les autres des moments de convivialité de la vie quotidienne 🙂

Aujourd’hui certains fruits confits de ce sorte sont également servis égouttés avec du yaourt ou dans notre cas en France, au moins en ce qui me concerne, avec du fromage blanc de brebis.

Je vais essayer de vous faire d’autres recettes dans cette catégorie car c’est un dessert qui est très bon quand il est bien fait et sain car il n’y a pas beaucoup de sucre et il est sans matières grasses.

A noter qu’il n’est pas à confondre avec le citron confit dans la saumure, ingrédient des pays de l’Orient méditerranéen par excellence, qui est souvent utilisé dans des plats salés, sauf si la recette salée réclame explicitement du citron confit sucré.


(*) Je pense qu’en Grèce on ne fait pas la différence entre châtaignes et marrons car il existe, à la connaissance, qu’un seul mot. Sauf si on produit que des châtaignes ou que des marrons mais ça je l’ignore pour le moment. 

solo food ligne

C’est si bon !

>> share this <<

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *