Friture de porc à la japonaise

Une friture de porc avec une sauce pour tempura à la japonaise ! C’est juste trop bon ! Le porc est mariné et laissé reposer au frigo pour qu’il empreigne bien la marinade et pour que la panure colle bien sur la viande (sans doute un grand secret de chefs) 🙂 La sauce est juste sublime et forte, et elle se marie très bien avec la viande ! C’est un délice ! Prenez le temps et faites cette recette, ça vaut vraiment l’attente et le goût 🙂

En deux mots :

« Aussi les meilleurs expressions sont celles qui, ayant la vérité pour base, expriment une passion ou un mouvement physique, parce que l’orateur a l’air d’être maîtrisé par les choses mêmes, et non de vouloir maîtriser l’auditeur ».

Marie-Jean Hérault de Séchelles, Théorie de l’ambition. Codicille politique et pratique d’un jeune habitant d’Epône Tweet
Pour commencer…

difficulté facile
préparation– 5’ + 30’ (pour la marinade) + 1h (pour la panure)
cuisson – jusqu’à qu’il soit doré de tous les côtés (5’)
parts – 2  

Ingrédients

  • 300gr de filet mignon

pour la marinade

  • 50ml de sauce soja
  • 50ml de mirin
  • ½ gousse d’ail de taille moyenne
  • 10 tours du moulin de poivre noir du Kampot

pour la panure

  • 1 blanc d’œuf (gros œuf)
  • 3 oignons nouveaux de petite taille
  • 8 càS de chapelure

pour la sauce tempura

  • 3 càS de saké
  • 3 càS de sauce soja
  • 1 càc d’huile de sésame
  • 25gr de gingembre frais
  • ½ gousse d’ail de taille moyenne

pour la friture

  • 3 càS d’huile pour friture

Etapes

pour la marinade

  • Coupez le filet mignon en 7 morceaux d’une épaisseur de 1,5cm (~40gr)
  • Etalez les médaillons sur un plat qui pourra prendre la marinade
  • Epluchez et hachez finement la gousse d’ail
  • Dans un bol, mélangez :
    • la sauce soja,
    • le mirin, et
    • le poivre
  • Ajoutez l’ail et mélangez à nouveau
  • Versez la sauce sur les médaillons et retournez-les pour qu’ils prennent la sauce de tous les côtés
  • Filmez au contact et mettez au réfrigérateur 30’

pour la panure

  • Lavez et coupez les extrémités des oignons nouveaux
  • Coupez-les en fines rondelles
  • Préparez deux plats :
    • Un avec le blanc d’œuf battu et les oignons
    • L’autre avec la chapelure
  • Passez chaque médaillon de porc (égoutté) par le blanc d’œuf, en le retournant de tous les côtés, et ensuite de la chapelure, en le retournant aussi de tous les côtés, et en appuyant bien avec vos doigts pour coller la chapelure
  • Posez les médaillons sur un plat
  • Répétez l’opération précédente, en passant par le blanc d’œuf, et ensuite par la chapelure
  • Posez-les sur le plat, et laissez-les reposer dans le réfrigérateur 1h

pour la sauce tempura

  • 30’ avant la fin du temps de repos de la viande, préparez la sauce (*)
  • Epluchez et râpez le gingembre
  • Epluchez et hachez finement l’ail
  • Dans une petite casserole, ajoutez le saké et faites-le chauffer
  • Une fois qu’il commence à bouillir, retirez du feu et flambez-le
  • Retournez la casserole jusqu’à ce que la flamme s’éteigne
  • Ajoutez la sauce soja
  • Mélangez
  • Remettez sur le feu et faites bouillir
  • Versez dans un bol
  • Ajoutez le gingembre et l’ail
  • Ajoutez l’huile de sésame
  • Mélangez avec une cuillère
  • Couvrez et laissez reposer

pour la friture

  • Chauffez une poêle
  • Ajoutez l’huile pour friture
  • Une fois chaud, ajoutez les médaillons de porc, et faites-les dorer de tous les côtés

pour servir

  • Si vous êtes deux, séparez la sauce en coupelles, ou partagez-la en une seule coupelle, et servez avec les médaillons de porc
  • Si vous êtes seul(e), versez la sauce dans un joli bol, et servez avec les médaillons
  • Trempez les bouts de viandes dans la sauce, et savourez un délice absolu et fort !
  • C’est trop bon !
  • 🙂

La petite histoire autour de ce plat

Cette recette est préparée façon tonkatsu, qui est un plat japonais préparé et introduit dans la cuisine japonaise grâce aux influences occidentales. Ton ça veut dire porc, et katsu vient du mot anglais cutlet, qui vient de son tour du mot français côtelette !

Quand j’ai mangé pour la première fois ce plat, j’ai adoré la sauce, qui va de façon sublissime avec la viande ! C’est juste extraordinaire comme elle est forte cette sauce, et comme elle couple bien avec la viande ! Top bon !

Essayez, ça vaut bien l’attente et les temps de repos dans le frigo ! On n’a rien sans rien !

C’est à vous !

Inspiration

Cette recette vient de l’Académie du Goût qui est un site que j’aime beaucoup ; elle est attribuée à Alain Ducasse donc ce n’est pas rien ! Jetez un coup d’œil 😉

(*) le plus vous laissez la sauce infuser, le plus fort elle sera

o-o C’est si bon ! o-o

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *